Red Lodge page 17: le Three Pines Diner

Publié le 6 Août 2015

Red Lodge page 17: le Three Pines Diner

Diable ! Que la réalisation de cette planche fût laborieuse...

Non pas à cause d'un manque d'inspiration, car je sais toujours où va l'histoire et ce qu'il y aura dans la planche suivante, mais à cause d'un crayon. Ou plutôt d'une marque de crayon...

Habitué à travailler avec les feutres à alcool Neopiko et surtout Copic Ciao, j'ai voulu tester la marque Molotow, profitant des soldes de juillet j'ai fait l'acquisition d'un de 12 feutres de nuances de gris pour -heureusement- un très faible prix. Mauvaise idée.

En effet les feutres Molotow sont d'une piètre qualité... le rendu de l'encre que j'ai utilisée pour faire le parking et l'arrière du Diner était catastrophique, baveuse, moche, impossible d'avoir une couleur bien unie contrairement aux feutres des autres marques, j'ai dû passer un temps considérable pour tenter de rattraper le coup.

L'autre problème des Molotow c'est leur ergonomie, ils sont gros et de forme carré ce qui pourrait être très agréable si l'encre blanche utilisé par la marque sur le crayon ne s'effaçait pas de par la simple prise en main, pire elle laisse des taches blanches sur les doigts comme après une séance de peinture !! La logique de la numérotation des nuances de gris (ex: A101, A102, etc...) est inversée par rapport à celle des autres marques qui vont du plus clair au plus foncé.

Encore que je suis gentil, car si c'était simplement inversé ce serait facile, pour faire simple quand je regarde les références des nuances de gris j'ai l'impression qu'elles n'ont aucune suite logique et on se retrouve perdu rien qu'avec les noms et numéros des références, un comble !!

Pour conclure je vous conseil amplement de travailler avec des Neopiko ou des Copic et bien entendu je vous déconseille les Molotow.

Rédigé par Bruce Peronneaud

Publié dans #red lodge

Repost 0
Commenter cet article